Musée de Marrakech - Fondation Omar Benjelloun - Expositions patrimoniales et d'art contemporain
Expositions, Peinture, Sculpture, photographie, librairie, Café, Spectacles, Marrakech
 
















Expositions
Actuelles




Tapis du Haouz
de Marrakech



Objets du culte
judaique

Collection du Musée de Marrakech


Les collections de la Fondation Omar Benjelloun sont, à divers degrés, des témoins de l'histoire du Maroc. Elles répondent aux critères muséographiques, à savoir la rareté, la qualité et la représentativité. Ces collections ont été acquises au cours des dernières décennies et sont progressivement enrichies.
Elles comprennent les ensembles suivants
:

Objets archéologiques
Objets ethnographiques
Documents historiques
Art contemporain


Objets archéologiques

 
Ils sont constitués essentiellement de monnaies islamiques. Cette collection reflète les principales caractéristiques du monnayage marocain depuis les premières principautés islamiques (8ème, 9ème et 10ème siècles) jusqu'au 20ème siècle, à savoir légendes, poids, ateliers de frappe, formes, soin et beauté, matière, coins…
Objets éthnographiques
Ils comprennent des céramiques, des poteries, des bijoux, des armes, des costumes, des objets de culte judaïque, des portes et divers autres objets.

La collection des céramiques représente les centres de production les plus importants du Maroc, notamment Fès, Safi et le Tafilalet. La céramique de Fès constitue l'essentiel de cette collection avec plus de 200 objets qui couvrent la période allant du 18ème siècle au 20ème siècle. La céramique de Safi, quant à elle, compte une trentaine de pièces. Elle est pourtant intéressante du point de vue de la représentativité : les grands maîtres céramistes de Safi y sont représentés à partir de Boujem'a Lamali en passant par Ben Brahim, Laghrissi, Serghini…

 

La collection des poteries se compose d'un ensemble d'objets en terre cuite, d'aspect sobre, décorés de pointillés faits de goudron. Selon les techniques, les formes et les décors, elles proviennent de deux régions principales : le Rif et la région de Marrakech jusqu'aux contreforts de l'Anti-Atlas.
 

Les bijoux, les éléments essentiels de la parure traditionnelle sont présents : les fibules, les colliers, les frontaux, les boucles d'oreille, les bracelets, les anneaux de cheville, les pendentifs, les parures pectorales… Ils sont très souvent en argent, sertis de pierres précieuses ou semi-précieuses. Les formes et les ornements varient selon les régions (Rif, Moyen-Atlas, Haut-Atlas, Anti-Atlas et Draa).
 

Les armes traditionnelles sont illustrées notamment par des poignards, des sabres et des fusils. Les poignards, qui constituaient une parure masculine, présentent de nombreuses variétés. La collection de la FOB en possède deux : poignard à lame courbe et à pommeau en tête de paon appelé kumiya ou khanjar et poignard à lame droite appelé sboula.
Les fusils conservés au Musée de Marrakech présentent une crosse épaisse, un canon long et un décor sobre, ce qui permet d'affirmer qu'ils proviennent du Nord du pays. Quant aux sabres, ils se caractérisent par une lame à faible courbure, un fourreau en argent ciselé et une poignée à quatre quillons.
 

Le costume peut être divisé en deux catégories : le costume citadin et le costume rural. Le premier se compose notamment de quelques caftans de Fès, le deuxième est illustré par quelques habits du Moyen-Atlas et burnous (akhnif) des Ait ouaouzguite, récemment acquis.
 

La collection relative au culte judaïque comprend des Paires d'ornements pour les rouleaux de la Thora (tepuhim), des lampes à huile, des brûle-parfum, des mains indicatrices de la Thora, des bougeoirs, des aspersoirs, des vases, des couvertures de la Thora, des manuscrits, des sacs, des pots, des plats, des verres, etc. ; tant d'objets susceptibles de donner une idée du patrimoine mobilier et religieux de la communauté juive.
 

Quant au mobilier architectural marocain, il est représenté par des portes et des poutres en bois appartenant à la région de l'Atlas. Quatre poutres faîtières de la tente des transhumants du Moyen-Atlas (ahemmar) , acquises récemment, s'y ajoutent.

Documents historiques

Les documents historiques se composent de gravures originales et de calligraphies.

La collection de gravures réalisées par des voyageurs et dessinateurs étrangers, constitue un abrégé de l'histoire politique et économique de certaines villes du royaume entre le 16ème et le début du 20ème siècle
 

La collection de calligraphies qui regroupe des pièces datant du 9ème au 19ème siècles est représentative des styles développés par des générations d'artistes calligraphes, de l'Inde et de l'Iran jusqu'au Maroc et à l'Andalousie.
 

Art contemporain


La collection
d'art contemporain regroupe un nombre important d'œuvres picturales marocaines et quelques œuvres d'artistes orientalistes. Elle résume le chemin parcouru par les peintres marocains dans le long processus de maturation et de développement des différents genres de création.
Eclectique, la collection de la Fondation Omar Benjelloun comprend des œuvres aussi diverses que celles de
R'bati, Cherkaoui, Gharbaoui, Benallal, Bennani, Belkahia, Chaibia, Lakhdar, Drissi, Nabili, Binebine, Yamou, Lahbabi...
 
       
 
 
     
 

 




















Dernière mise à jour 29/12/06 - © Musée de Marrakech - Edité par : Rita Edition