Musée de Marrakech - Fondation Omar Benjelloun - Expositions patrimoniales et d'art contemporain
Expositions, Peinture, Sculpture, photographie, librairie, Café, Spectacles, Marrakech
 
















Expositions
Actuelles




Tapis du Haouz
de Marrakech




Objets du culte
judaique




La Fondation Omar Benjelloun -Marrakech


A l'initiative d'un mécène avisé, le centre historique de Marrakech s'éveille à une nouvelle vie.

Les fonds privés viennent en force au secours de la richesse du patrimoine national pour notre grand bonheur. Avec les seules motivations la conservation et le respect de l'art, un homme Omar Benjelloun et sa fondation conçurent à transmettre aux générations futures l'héritage de 5 siècles de la vie du Royaume. Omar fut un grand industriel mais au fond de lui-même c'était un amoureux de l'art.

Toujours entouré d'artistes, il a commencé ses collections des faïences, des livres des tableaux etc... Mais son rêve se réalisa quand il a fini la restauration de ces trois monuments.

Le palais Menebhi qui devint le Musée était désaffecté et très dégradé après avoir investi des sommes considérable pour la restauration à titre personnel, les collections privées peuvent être admirés par le public national et étranger. Le patio du Musée et un espace polyvalent il accueille les festivals et les conférences, quand à la Medersa et la Qoubba ils sont deux fleurons de Marrakech. Histoire du palais qui est devenu le Musée date de la fin du siècle et se trouve à deux pas de la Medersa.

La Medersa fut construite par le sultan Sâadien Abdellah Al Ghalib en 1654-1568, avec ses 130 chambres réservées aux étudiants, elle fut pendant plus de 4 siècles un creuset d'érudition et d'accueil pour les théologiens, le bois de cèdre provenant de l'Atlas est partout présent.

Quand à la Qoubba des almoravides c'est un des plus beaux exemples de l'architecture des almoravides elle se compose d'une coupole et d'une fontaine qui en fait un site de référence par la dynastie des almoravides, l'eau était apportée par le système khettarats (galeries souterraines) et les tuyauteries intérieures en bronze alimentent le bassin.

 















Dernière mise à jour 21/02/08 - © Musée de Marrakech - Edité par : Rita Edition